PAMmiracle352 – Odette et Claudine Hapax : L’accord charnel élucubré

« Notre impulsion de départ, le Urknall créationnel dont est né L’accord charnel élucubré, était un besoin d’oubli. Oubli de 20 années de Conservatoire, désapprentissage de la virtuosité, déconstruction du savoir musical à la manière d’un terrassement nécessaire pour reconstruire sur ce terrain revirginisé une forme de discours sincère et réapprendre les mots, nos mots, dans un mouvement de néo-autodidaxie par lequel, enfin, nous avons pu retrouver la primeur du contrôle sur la directionnalité de notre expression musicale, mettant à bas tout une existence placée sous le joug d’une motivation extrinsèque introjectée pour faire l’expérience d’une liberté et d’une autonomie volitionnelle réelles via la découverte du sens de self ». Un parti pris simple mais efficace : les sœurs Odette et Claudine Hapax étaient jusque là surtout connues pour leurs fameuses transcriptions pour deux flûtes à coulisse de l’intégrale des concertos de Rachmaninoff encore récemment applaudies par l’éminent critique Alex Ross. Leur réputation planétaire dans le monde de la musique classique n’était donc plus à faire. Mais c’est précisément cette réputation-là que les sœurs Hapax entreprennent de démonter pierre par pierre dans L’accord charnel élucubré.

 

01 – Introu

02 – Un, deux, trois, l’étreinte prolongée

03 – Deux réflexes absolument distincts

 

Télécharger l’EP





22 février 2015

Étiquettes :