PAMmiracle2952 – You’re going to reap just what you sow

Pour soulager le chagrin, il faudrait aller acheter un foulard particulièrement beau et léger, finement nervuré de fils métalliques, qui irait bien avec la robe bleu marine un peu ennuyeuse qui prend doucement la poussière sur le portant à vêtements. Le foulard serait l’occasion de porter la robe, et de sortir avec cette robe, et de s’y sentir belle, de se sentir faire partie du monde parce qu’on aurait fait un effort pour en faire partie, qu’on aurait conjuré la lourde apathie du chagrin en revêtant quelque chose de beau, de particulièrement beau et léger comme ce foulard. Et peut-être que, ce foulard au cou, on reprendrait alors goût à la promenade, à l’air frais, à l’autobus, et qu’on flânerait dans le dédale du centre commercial jusqu’à se noyer dans les bacs de promotions dans lesquels on fouillerait jusqu’à l’ivresse pour y trouver le lot de 10 culottes pour 6€ entrevu sur le prospectus quelques jours plus tôt, ce serait le dernier lot du bac, et on ressortirait de la boutique avec au coeur la satisfaction de celle à qui on ne la fait pas.

Mais le chagrin est plus fort que les facultés motrices des adducteurs et la radio qui joue des chansons tristes empêchera la promenade d’avoir lieu.

 

ÉCOUTER LES CHANSONS TRISTES QUE DIFFUSE LA RADIO DE LA CUISINE :

PAMmiracle2952 – You’re going to reap just what you sow





24 octobre 2015

Étiquettes :