PAM0152 – Jeunes hommes en mission dans l’embarras des pères

FACE A : QUOI FOUTRE?

Une règle essentielle à la bonne interprétation des saintes Écritures, est donc de distinguer, par rapport au Fils de Dieu, ce qu’elles affirment de lui comme Dieu et comme égal à son Père, de ce qu’elles énoncent de lui comme ayant pris la forme d’esclave en laquelle il est inférieur à son Père. Mais aussi cette règle une fois bien comprise, nous ne nous inquiéterons point de contradictions qui ne sont qu’apparentes.
Saint Augustin, De la trinité, « Deux natures dans la personne du fils »

Poète aujourd’hui considéré inférieur à son père, il acquit une réputation supérieure à son mérite par la singularité de sa vie et les situations qu’il occupa.
« Nicolas Vauquelin Des Yveteaux » (Wikipédia)

1 – On est branchés
2 – Du junk / junque
3 – Attention aux Bewertungen
4 – Esthétiquement / Techniquement inaudible
5 – Foutre un merdier pas possible

« Il y a des gens qu’on dit poètes parce qu’ils font des poèmes, comme on dit des gens « coiffeurs » parce qu’ils font de la coiffure. Mais il y en a d’autres qu’on dit poètes (…) parce qu’ils assument (…) un programme poétique rattaché à la conscience d’une mission de la poésie à accomplir. » (Jacques Rancière, De la poésie au poème, actes du colloque Philippe Beck à Cerisy, José Corti, 2014)

Rancière pose la différence entre les poètes qui tâcheronnent et les poètes qui missionnent. Mais missionner n’est pas simple. Missionner donne parfois lieu à la pratique délibérative des tâcherons quotidiens : chercher quoi foutre et comment couper (couper, foutre). Le projet PAMx52 synthétise hebdomadairement les questions du quoi foutre et du comment couper.

La question du quoi foutre réfère au 1) contenu (quoi foutre dans l’EP ?) et 2) à la pratique (quoi foutre tout court ?). Nous soustrayons la question du quoi-foutre-1 à la pratique délibérative, en ce sens que nous faisons des délibérations elles-mêmes le quoi-foutre-2 de l’EP. Délibérer est ce que nous foutons, une fois branchés.

Se brancher sur une mission (manger) dans la pratique délibérative quotidienne risque de mener à l’échec (de dîner). Pour se brancher convenablement sur la mission, il faut tâcheronner ensemble et couper ensemble, pris sous le même feu (le recorder). Mais on ne se branche pas sur la condition de tâcheron comme on s’embranche sur la position du poète missionnaire : tâcheronner s’exclut des critères d’évaluation canoniques qui font de toute étreinte l’étreinte conventionnelle de l’homme
inférieur au père
mais chef de la femme.

Le problème de la valeur point : commander, missionner, c’est junque à tous les coups. Et c’est petite carrière, kleinkariert (narquoisement quadrillé) : la grille junk / non junque est meskine ; nous suggérons d’éviter ce commerce. Externaliser la préparation et s’offrir seulement au repas, à la savouration, c’est toujours junque.

Est-ce que commander oblige à faire attention aux Bewertungen (aux évaluations) ? De cet effort nous ne serions rémunérés qu’en savouration, qu’en repas. Payer attention aux Bewertungen évacue la nécessité d’une mission ou d’un tâcheronnage. Plus : tout non junque commence cher. Et même si c’est la beauté même, la beauté même coûte cher — également en temps d’attention — est chère à évaluer. (Nous sommes contraints d’accepter le critère cher / pas cher comme du calcaire dans le tamis de nos valeurs.)

Ce qui fait la compacité d’un PAMx52, c’est d’être techniquement pris sous le même feu, pas d’être esthétiquement audible.

ALLEZ. La décision est prise de se mettre en route dans la perspective qu’un merdier pas possible puisse être foutu. Le merdier pas possible est toujours annoncé ; on s’y prépare. On y pense. On se prépare à changer de face. « On va foutre un merdier pas possible » est le nom d’un chant de combat, le chant d’entrain qui autorise à changer de face et fournit du courage à ceux qui sont contraints par la situation occupée : plus d’entrain que de rente. Pas le luxe de : faire des économies, contenter ses désirs, maintenir sa santé. Perspective entraînante : tous ensemble, en marche sous le même feu.

 

FACE B : UN MERDIER PAS POSSIBLE

Je m’en vais, et je reviens vers vous. Si vous m’aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais au Père ; car le Père est plus grand que moi.
Jésus, dans Jean 14:28

Avoir peu de parents, moins de train que de rente,
Recouvrir ses amours de tant de fictions
Que le peuple penserait que ses affections
Se trouvent en un endroit étant en autre place.
Nicolas Vauquelin Des Yveteaux, Sonnets Best Of Medley

6 – Y penser
7 – L’autre chèvre
8 – Choix du jaj
9 – Reconnaissance des valeurs
10 – Les grandes orientations du retour

Il y a des gens qu’on dit fils parce qu’ils cultivent un héritage, comme on dit des gens « fils » parce qu’ils trahissent un héritage. Jugés inférieurs à leurs pères, les fils cultivent ou trahissent ; une question d’héritage, peu rentable. Aller au supermarché. Aller au père. Je vais au supère et je reviens vers vous.

« Sonne im Herzen und Sparen im Kopf. »
« Sun at heart and Saving in mind. »
« Du soleil au coeur et de l’épargne en tête. »

Au super on bump sur l’autre chèvre. Pas la chèvre dominante. L’autre chèvre. Une alternative en barquette. On peut entendre le bruit. « L’autre » est déjà le trope du cinquante-deuxième étage (une délibération managériale) et on paye une attention fascinée à la marchandise qui en sort. L’alternative marchande : une nouvelle année suffit à l’alternative. L’alternance est l’alternative. « Vivement 2015. »

Le choix d’un « jaj normal » est une question mise en délibération au cœur de la mission. Ces moments de délibération concernent le plus souvent des produits qu’on peut facilement [couper,foutre]. Ils sont talonnés par la reconnaissance des valeurs, une procédure efficace, semi-automatique, machinale et routinière. Parfois il faut deux ou trois scans afin qu’une marchandise bipe. « Les drapeaux seront en berne trois jours. » Il pleuvra dimanche.

Les grandes orientations du retour émergeront d’elles-mêmes. Elles émergeront d’elles-mêmes. « Culture, création. » Telles qu’en elles-mêmes. Émergeront d’elles-mêmes. L’état ne s’est pas fait en un jour. (L’état satisfaisant comme l’insatisfaisant. Ne se sont pas faits en un jour.) « Création Tendance Découverte ».

Bilan : on n’a naturellement pas foutu un merdier pas possible. « Que nous foutions un merdier pas possible » est une formule votive pour la continuation des affaires quotidiennes.

 

FACE C : LA PULSION D’EMBARRAS

Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l’homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ.
1 Corinthiens 11:3

Contenter ses désirs, maintenir sa santé,
À rien d’ambitieux ne mettre son attente,
Tant de plaisirs pipeurs, tant d’honneurs misérables
Font attendre à Paris la mort fort doucement.
Nicolas Vauquelin des Yveteaux, Sonnets Best Of Medley

11 – Ahh (chien)
12 – Hundebewertung
13 – La porte automatique de la Casa Reha
14 – Hommage à un héros de la France
15 – La pulsion domestique
16 – Quincaille domestique
17 – Moment de déréliction

Revenus à l’exterieur ; un nouveau chien devant le marché. Celui-ci affecte mieux. Celui-ci pigne à 00:15. Kommt noch was dazu ? Oui, une évaluation reste à venir.

Und zwar, faire un EP chaque semaine pendant toute l’année 2015 = passer commande d’un matériel de texte aux tâcherons quotidiens ou hebdomadaires. Faire faire leurs courses de textes aux amateurs de chiens. Missionner les tâcherons.

L’évaluation des chiens est un problème classique qui se pose en alexandrins:

Dans le sous-domaine chien de vos interactions
Privilégiez-vous la beauté ou le « dit » ?

L’évaluation se critérise d’emblée, installe sa grille et détermine des préférences, préférences relatives à leurs catégories : celui-ci est un junque de beauté mais un festin de sociabilité.

Ainsi préparons-nous, par évaluations successives et dans la fébrilité des valeurs qui émergent par touche, dans l’édification touchiste des valeurs, passant devant les portes automatiques de la Casa Reha, préparons-nous la rentrée au bercail. Une extrême onction récursive pour nos morts prochaines : « Que vous foutûtes un merdier pas possible. »

Nous habitons une réalité, und zwar, celle où les animaux ne sont pas des choses (par exemple), même si des barquettes pourraient les faire apparaître comme telles. Il est sûr qu’il y a une autre réalité ; où elle se trouve n’est pas sûr. Elle peut être à l’extérieur ou bien coincée pignant, comme affectée, dans une casa réhab.

Avec la bonne clé. Faire son pigeon ou son chien domestique.
Pigner, pigeonner, roucouler, aboyer ; un morceau des Barkettes.
La quincaille de l’appartement.
Les petites évaluations sournoises.
Comment évalue-t-on ?
Qu’évalue-t-on ?
Que chérit-on dans la quincaille ?

Pas besoin d’aide. La mission vit sur l’idée que la déréliction préparera la grâce. On n’attache pas son chien avec des saucisses. Tout contribue à faire violence. Par pipette. Une existence patiente. Se construit. Dans la déréliction ou les saucisses. Toujours parmi des chiens.

BILAN DES TROIS FACES

On n’a pas missionné.

On a accédé à une version alternative de l’eulogie du merdier pas possible, version impersonnalisée d’une secte dissidente qui ne souhaite ni être missionnée ni missionner : « Qu’un merdier pas possible soit foutu » (au sens, donc, qu’un bordel pas possible advienne et que vous adveniez indépendamment du merdier pas possible). « Votre advention n’est pas une mission. Vous êtes appelés à advenir sans mission à charge. Vous êtes éleuthes – d’eleutheria : la liberté de l’affranchi, condition de la fraternité. Vous n’êtes pas libres – de libertas : la liberté héritée des pères, la liberté dérogatoire. »





11 janvier 2015